L'agenda du Campus
Accueil > News > Calendar > "1911-2011 : LA SUPRACONDUCTIVITE, ENTRE REVE ET REALITE"
INSTN - 20h "1911-2011 : LA SUPRACONDUCTIVITE, ENTRE REVE ET REALITE" Monday 20 june 2011

Conférence Cyclope par Philippe Chomaz, Directeur de l’Institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers du CEA à l’Institut Rayonnement Matière du CEA; Luc Barbier et Florence Albenque-Rullier, chercheurs à l’Institut Rayonnement Matière du CEA.

Depuis la découverte de la supraconductivité, en 1911, l’image d’un aimant en lévitation au-dessus d'un échantillon dans l'état supraconducteur a frappé les imaginations. L’homme s’est vu naviguer sur terre comme sur mer. Il s’est imaginé pouvoir transporter l’électricité sans perte et la stocker sans limitation dans le temps. Aujourd’hui, il est captivant de voir ce qui relève encore de la science-fiction et ce qui s’est traduit par des avancées réelles, sans oublier que les très récentes découvertes de nouveaux types de supraconductivité sont loin d’avoir livré leurs secrets.

Dans un métal, le transport de l’électricité s’effectue via le déplacement des électrons qui subissent des collisions et sont freinés dans leurs mouvements même au zéro absolu (-273,15°C). Or, dans certains matériaux, les électrons se mettent à circuler sans dissipation d’énergie.

La résistance électrique du matériau s’annule brutalement et il devient « super » conducteur, d’où l’origine du mot « supraconductivité ». Une deuxième propriété, l’effet Meissner, explique la lévitation d’un aimant au-dessus d’un élément supraconducteur : l’aimant se met à flotter, aussi aisément qu’un bateau sur l’eau.

Il y a vingt-cinq ans, la découverte de supraconducteurs à haute température critique (HTC) a réveillé les attentes dans le domaine. Le seuil de -250 °C était franchi, brisant la limite conceptuelle en température critique pour les supraconducteurs usuels. Depuis 2007, d'autres familles de matériaux supraconducteurs ont été repérées.

L’utilisation de la supraconductivité est un des savoir-faire du CEA, qu’il s’agisse de recherche fondamentale ou d’applications pour la physique des particules et l’imagerie médicale. Les conférenciers s’attacheront à expliquer « les » supraconductivités et leurs grands domaines d’application.


Print Send to a friend Send to a friend